Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 07:44

Manga lu dans le cadre du challenge Mangas/BDs (2016)

Otoyomegatari, book 5

Ki-Oon

199 pages

 

Synopsis

Le mariage de Layla et de Leyli approche à grands pas et les préparatifs vont bon train ! Négociations entre familles, organisation des réjouissances, préparation des mariés… Tout le monde s’affaire, même Smith, qui parvient à convaincre son guide de rester jusqu’aux festivités.

 

Mon avis

Je ne suis pas mécontente de quitter les jumelles, je dois faire partie du peu de personnes qui n'appréciaient pas leur storyline mais je les trouvais un peu trop turbulente, oui ça faisait du bien de changer un peu de décor et de suivre l'anglais dans de nouvelles aventures, mais je ne suis pas mécontente quand j'ai revu Amir et Karluk, j'adore ces personnages, surtout celui d'Amir, je trouve que Karluk est un peu moins présent mais j'ai l'impression qu'il va prendre de l'importance surtout si on ne voit plus qu'eux car ils ont une très bonne dynamique.

Ce que j'apprécie toujours autant, c'est également les dessins qui ont une très jolie précision aussi bien pour les personnages (et leurs costumes) mais également les animaux. J'ai également remarqué que même la nourriture est aussi très bien dessinée ... enfin ... tous les détails sont très bien faits, rien n'est oublié ou fait dans le flou contrairement à certains mangas où les arrières plans sont moins bien faits.

 

Oui, ce manga restera à jamais un de mes coups de coeur et il fera partie de ceux que je vais relire par la suite quand la saga sera terminée.

 

Note: 9/10

 

28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 16:15

Manga lu dans le cadre de la Masse Critique organisée par Babelio

Panini France

 

Synopsis

Shura, le chevalier d'or du Capricorne, s'est désolidarisé du Sanctuaire pour devenir l'assassin des assassins. Il est guidé par la chouette Kokuto, qui lui délivre les oracles de la déesse Athéna et guide son bras vers la justice. Mais le grand Pope n'accepte pas qu'un de ses chevaliers échappe à son emprise. Il a envoyé à sa poursuite l'un de ses plus terribles guerriers : Aiolia du Lion. Alors que les deux chevaliers se préparent à s'affronter, ils se retrouvent au coeur d'un conflit bien plus important : La Guerre des Épées Sacrées.

 

 

Mon avis

Je suis ce qu'on appelle une fan de la première heure des Chevaliers du Zodiaque, je pourrais lire tous les mangas consacrés à leurs exploits (voire regarder les films) mais continuer cette série, je ne pourrais pas. Je ne l'ai pas trouvée intéressante, aussi bien d'un point de vue de l'histoire mais je ne l'ai pas non plus trouvée très intéressante du point de vue dessin.

 

L'histoire n'est pas intéressante pourquoi? Je la trouve longue, pas vraiment intéressante, je la trouve assez enfantine dans ses dialogues, on ne sait pas pourquoi elle débute, en fait, je trouve ce tome 1 relativement bizarre notamment comme premier tome. Et je ne parle pas des dialogues. Certains me donnaient un mal de crâne pas possible.

 

Et le dessin? Les personnages sont dessinés très bizarrement. A un moment, je me demandais même si le chevalier du lion n'était pas une fille! J'avais vraiment du mal à faire la différence entre le personne féminin et les personnages masculins. Ces derniers avaient la taille trop fine et les muscles mal placés, mal dessinés.

 

Non, pour une fois, je suis déçue d'un tome de Saint Seiya. Je n'irais pas plus loin.

 

Note: 3/10

20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 10:21

Manga lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (15/26)

PiKa Edition

382 pages

 

Synopsis

Alors qu'elle feuillette un livre mystérieux, Sakura, jeune élève de CM1, disperse aux quatre vents des dizaines de cartes magiques, qu'elle va devoir essayer de récupérer au plus vite. Accompagnée de Kélo, un petit animal étrange, et de son amie Tomoyo, la jeune fille devra apprendre à maîtriser au mieux ses pouvoirs magiques. C'est que les esprits des cartes, enfin libres, sont peu enclins à se laisser capturer...

 

Mon avis

J'ai trouvé ce tome-ci (ou ces tomes-ci puisque c'est en double) fort ressemblant à l'anime que je regardais plus jeune.

 

On passe également par plusieurs émotions. Au début, j'ai eu les larmes aux yeux même si je me doutais un peu de la fin de cete histoire, elle permet également de "couper" la recherche des cartes et de faire souffler le lecteur mais aussi les personnages.

 

Après les émotions se mélangent entre rire (Shaolan en Aurore, c'est magnifique), angoisse et surtout questionnement (qui restera jusqu'à la fin de ce tome).

 

Je me demande vraiment ce qui voulait dire Clow à la fin du tome quand il parle avec Sakura(je ne me rappelle pas non plus tout de l'anime, il ne faut pas exagérer).

 

Et bizarrement, après avoir lu ce tome, j'ai très envie de me remettre à Tsubasa et XXXHolic.

 

Note: 10/10

20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 09:42

Manga lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (14/26)

Titre VO: Chi's Sweet Home, book 8

Glénat Kids

152 pages

 

Synopsis

A peine rétablie de ses dernières mésaventures, Chi repart explorer le monde avec son nouvel ami. Narguer les chiens du quartier, grimper aux arbres, visiter la nouvelle base secrète de Minou... Décidément, la vie de chat n'est pas de tout repos !

 

Mon avis

Déjà le tome 8 des aventures de ce petit chaton qui découvre le monde avec ses propres expériences.

 

Elle est de plus en plus complice avec Minou (qui j'espère secrètement soit son petit frère). J'aimerais bien que la famille de Chi l'adopte encore faudrait-il qu'il se montre devant eux et qu'il montre la complicité qu'il avec Chi mais je pense que ça n'arrivera pas mais c'est beau de rêver, n'est-ce pas?

 

J'ai vraiment un petit bémol par rapport à ce tome-ci: trop peu de Noiraud! Il me manque un peu (beaucoup) ce gros matou.

 

Autre petit bémol, la petite scène "triste" où Chi se rappelle sa "vraie" famille", une seule bulle, j'aurais aimé en avoir plus (oui, j'aime bien pleuré mais je pense que les enfants ne sont pas fans de ce genre de "bulles"). C'est peut-être également un signe qui montre que Chi commence à grandir et ne va plus se rappeler à 100% de sa famille.

 

Chi continue les bêtises malgré les tomes qui se suivent, étant moi même maitresse de plusieurs chats qui sont déjà des adultes (voire des vieillards), je m'aperçois que peut importe les âges, ils sont toujours aussi foufous, et toujours enclin à faire plein de bêtises pour découvrir le monde.

 

Note: 8/10

8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 19:50

Manga lu dans le cadre d'une masse critique organisée par Babelio

Kurokawa

176 pages

 

Synopsis

Shôko, une jeune lycéenne, est sans nouvelle de sa grande soeur Kyôko depuis que cette dernière est devenue boursière de la fondation Grad. Elle décide de partir à sa recherche et va tenter de parler à Saori Kido lors de sa venue dans son lycée. C'est aussi le moment que choisit la déesse de la discorde, Eris, pour s'emparer de l'enveloppe charnelle de Shôko. 

Kyôko apparaît alors pour sauver sa soeur, lui révélant qu'elle fait partie d'un corps secret de guerrières dévouées à la déesse Athéna: les Saintia.

 

Mon avis

J'ai grandi avec les Chevaliers du Zodiaque comme beaucoup d'enfants dans les années 90 mais j'ai aussi un peu oublié, je n'ai pas vraiment suivi le reste quand il y a eu la fin d'un certain Club mais j'ai retrouvé mon envie à découvrir voire même redécouvrir l'univers de Seiya et de ses amis (ainsi qu'ennemis) chevaliers.

 

J'ai un petit bémol par rapport à l'histoire où j'ai eu du mal pour me situer parmi toutes les histoires que Saori a pu vivre. Je dois donc remercier Wikipédia pour avoir pu éclairer ma petite lanterne. En même temps, je pourrais aussi dire que c'est une histoire parallèle aux Chevaliers de bronze, ça pourrait revenir au même puisque je ne lis pas (encore) les mangas.

 

Maintenant, ce que j'aime dans cette histoire, c'est le fait qu'on retrouve comme personnages principaux des filles, des femmes Chevaliers, des Saintia et pas des Chevaliers qui doivent cacher leur féminité et je trouve que ça change et ça fait du bien!

 

Personne n'est vraiment un être ultra fragile même Kyoko est un personnage principal qui sait se battre, elle a appris et on sent qu'elle va avoir un énorme potentiel dans cette histoire.

 

Note: 9,5/10

 

26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 16:44

Manga lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (10/26)

Titre VOBishoujo Senshi Sailor Moon - Renewal Edition, book 07

Pika Edition

250 pages

 

Synopsis

Le comportement de Hotaru, la nouvelle amie de Chibiusa, est de plus en plus étrange. Elle a de brusques revirements de personnalité et Usagi n'est pas tranquille à l’idée de laisser sa fille la fréquenter. Surtout lorsque la jeune malade tente de s'emparer du Cristal d'Argent ! Chibiusa ne sait plus quoi penser de son amie… Elle est d'autant plus troublée lorsqu'elle croit reconnaître dans la rue une silhouette qui lui évoque celle de Sailor Pluto, morte sous ses yeux quelque temps auparavant…

 

Mon avis

Comme je l'ai déjà dit, cet arc est vraiment mon préféré avec le dernier. Je ne me rappelle pas de tout mais il faut dire que j'ai tellement vu l'anime que mon subconscient a laissé l'anime me guider mais je me suis aperçue que le Professeur Tomoé est quand même un sale batard (pardonnez-moi l'expression) d'avoir fait cela à sa fille.

 

Je suis également étonnée de la tournure que tout ça a pris, surtout avec l'histoire du Saint Graal mais je suis également étonnée que Mistress 9 ne soit pas aussi forte que dans l'anime, on remarque que l'autre personnalité d'Hotaru veut prendre le dessus pour sauver Chibiusa (qui me semble moins peste depuis quelque temps).

 

J'ai été également étonnée de la véritable identité d'Uranus. N'oubliez pas qu'à l'époque du club Dorothée énormément d'animes ont été censurés et celui-ci en avait fait les frais. Je dois dire que ça ne m'étonne pas quand on apprend la vérité sur Uranus, va expliquer ça à un gosse! Ma grand-mère aurait bien ramé (car oui, je regardais l'anime avec ma mamie).

 

La fin m'a donné envie de lire le tome 8 mais je laisse savourer chaque moment passé sur cet arc, je ne veux pas le laisser partir.

 

Note: 10/10

5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 17:41

Manga lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (1/26)

Delcourt

250 pages

 

Synopsis

La première est rêveuse, rigolote et sensible, mais « cœur d´artichaut », un brin capricieuse et loin d´être indépendante. La seconde est plus mature, déterminée, un peu mystérieuse mais peut être d'une froideur qui glace le dos. Toutes deux s´appellent « Nana », ont un attrait pour l'art et ont vécu en province. Toutes deux vont connaître l´Amour et décider de partir pour Tokyo.

 

Mon avis

Après 11 tomes à lire petit à petit (entre 1 et 2 tomes par an, histoire de savourer), j'ai été obligée de lire le résumé (chose que je ne fais jamais).

 

J'ai vraiment l'impression que ce tome-ci m'a permis d'oublier l'anime car à partir d'ici, il n'y a plus de parallèle possible. Je me retrouve dans l'inconnu et j'évite au maximum tout ce qui est spoiler et c'est relativement difficile quand on voit l'année où le tome a été publié.

 

Un de mes doutes a été vérifié dans ce tome, je l'ai trouvé à la fois un peu plus sombre, un peu plus sérieux mais les moments où les personnages étaient très sérieux, ils se sont vite retrouvés avec des moments hilarants (Yasu et Nana, la plus grande histoire d'amitié/amour).

 

J'ai aussi l'impression qu'on retrouve dans ce tome, le malaise que subit l'auteur par rapport aux troubles que subit Nana Osaki. Ce ne sera pas la première fois qu'on retrouve des éléments de vérité dans des livres ou des mangas.

 

Ce tome permet aussi l'évolution des deux groupes qui sont officiellement devenus "rivaux" (alors que la plupart sont des amis d'enfance/lycée).

 

Il a également pu poser de nouvelles bases, j'ai cette impression qu'il y a maintenant une petite maturité qui s'impose tout doucement.

 

Note: 10/10

 

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 10:51

Manga lu dans le cadre d'une Masse Critique organisée par Babelio

Titre VOAkai Hito, book 1

Panini Manga

189 pages

 

Synopsis

Chihiro Tachibana est manager de l’équipe de Kendô du lycée et elle est amoureuse du capitaine, Nanjô, qui la considère comme une amie Yuuto, son frère aîné est un élève et un athlète modèle et il est secrètement amoureux de Rino, la meilleure amie de sa sœur, qui l’aime comme un frère. Rino est adorable, parle et mange beaucoup et ne semble être amoureuse de personne. C’est au milieu de cette équation, déjà compliquée, que vont débarquer cinq membres du club de Kendô d’un autre lycée et perturber la routine de nos lycéens.

 

Mon avis

Une des mes amies m'avait parlé de ce manga qui au départ ne me disait rien. Il faut dire qu'elle ne m'a pas beaucoup aidée pour savoir ce qui se passe dans ce manga et je lui avais dit que j'attendrais avant de lire le manga car il est tout récent (3 tomes de sorti).

 

Quand j'ai vu ce manga dans la liste de la Masse Critique du 10 décembre, je n'ai pas pu m'empêcher de le choisir en espérant le recevoir car j'ai vu le résumé et je me suis que ça pourrait être intéressant. Bien sûr, on pourrait trouver un petit triangle amoureux (ça a l'air d'être relativement à la mode ces derniers temps ...).

Mais il n'y a pas qu'une petite histoire d'amour, il y a aussi une histoire d'amitié mais aussi une histoire de sport. Sport qui est relativement connu surtout dans les pays asiatiques (et peut-être en Europe) mais que je ne connais pas, je ne suis pas assez poussée dans l'univers des pays asiatiques ou dans l'univers du sport pour savoir cela. J'apprends donc à connaitre ce sport grâce à ce manga.

 

Je pense que je vais continuer car j'aime bien le personnage principal et l'histoire alors que c'était pas joué d'avance.

 

Note: 10/10

3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 11:21

Editions Delcourt

180 pages

 

Synopsis

Maintenant que « l’affaire Meika » est réglée, Nika n’a plus qu’une chose en tête : le voyage scolaire aux sources thermales ! Mais ce dernier va se transformer en une étrange épreuve de survie... Dans cet étrange contexte, Arata va ouvrir son cœur et son traumatisme se révèlera ! C’est plutôt grave, en fait, alors préparez-vous bien psychologiquement.

 

Mon avis

J'ai trouvé ce 3e tome complètement fou avec des scènes qui franchement était assez spéciale (cfr. le cadeau de Meika) mais aussi les différents points que l'auteur donnait pour expliquer certaines scènes (d'habitude, je ne les lis pas avec une grande intention mais cette fois ci, j'ai été plus intriguée).

 

Je me suis aperçue que j'étais également une Switch Girl car il y a vraiment des passages où le mode OFF est magique surtout quand il prends le pas sur le mode ON (par rapport aux Survival Sources).

 

Dans les bonus, on a eu également droit à la première version de Switch Girl et je dois dire que je n'aurais pas vraiment apprécié le manga si on était tombé dans ce début mais bien sur, il y avait des passages relativement drôles.

 

C'est vraiment ce que j'aime par rapport à ce manga, c'est qu'il y a des passages où c'est tellement fou que ça en parait drôle et plus c'est impropable et plus j'aime ça.

 

Note: 8.5/10

2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 09:45

Titre VOBishoujo Senshi Sailor Moon - Renewal Edition, book 06

PiKa Edition

233 pages

 

Synopsis

Alors qu'Usagi et ses amies goûtent à un repos bien mérité, voilà que des phénomènes étranges frappent encore une fois la ville de Tokyo. Des élèves d'un lycée réputé, l'Académie Infinie, se transforment en monstres et agressent les passants. Les Sailors se doutent qu'il s'agit de nouveaux ennemis. Et elles ont raison : Kaolinite et son maître Pharaoh 90, attirés par l'immense pouvoir du Cristal d'Argent, veulent anéantir l'humanité pour s'installer sur Terre. En enquêtant à l'Académie Infinie, les Sailors se heurtent alors à un couple bien mystérieux, Haruka et Michiru. Amis ou ennemis ?

 

Mon avis

A partir de ce tome, on arrive à un arc que j'apprécie énormément, c'est vraiment un de mes préférés avec l'arc Galaxia mais bien sur j'en parle par rapport à l'anime. 

 

J'ai trouvé, et ça par rapport aux autres tomes, que tout va assez vite ou alors je lis assez vite les mangas mais ça c'est un autre problème.

 

On découvre en plus des nouveaux méchants, de nouvelles sailors et les 4 d'un tout coup même si il n'y en a que deux qui se sont officiellement présentées: Sailor Neptune et Sailor Uranus. J'ai été étonnée de l'ambiguité en la personne de Haruka/Sailor Uranus, on ne sait pas si c'est un homme ou une femme mais on se doute qu'elle est très certainement une femme mais je trouve ça dommage de caricaturer les femmes gay en les mettant plus masculines.

 

On apprends plus ou moins les enjeux de ce nouvel arc mais j'ai trouvé que la fin était très intéressante surtout la dernière image, j'ai donc hâte de lire le tome 7.

 

Note: 8.5/10

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png