Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 09:15

Livre lu dans le cadre de la Masse Critique de Babelio, un grand merci à eux et la maison d'édition La Grande Ourse

http://www.editionsdelagrandeourse.com/media/catalogue/5_1.jpg

Edition : La Grande Ourses

440 pages

 

Synopsis :

Casablanca, juillet 1971 : la sanglante tentative de coup d’État contre Hassan II annonce la fin proche de la vie idéale menée par la famille de Semtob, patriarche d’une vieille famille juive sépharade du Maroc. Leur communauté aura t-elle toujours sa place dans un pays où le roi ne sera plus là pour la protéger ? Un nouveau départ doit-il être envisagé ? Les protagonistes contemplent, effrayés, la perspective inéluctable de leur arrachement au paradis. Au cours d’un été où les lambeaux du rideau postcolonial se déchirent à jamais, Semtob, entouré de sa femme et de ses enfants, s’interroge sur les notions universelles d’identité, de foi et de destin.
 
Un style élégant et raffiné rythme cette fresque fidèle à l’attachement que l’auteur porte à la terre et aux valeurs de ses ancêtres.

 

Mon avis :

Grâce à ce livre, j’ai découvert une communauté que je ne connaissais : les juifs marocains, je ne suis pas une fille inculte loin de là mais on va dire que sur certains points, j’ai une culture plutôt limitée notamment quand il s’agit de religions et de nationalités. Je ne connais rien également à la culture marocaine et donc la culture juive marocaine est pour moi une nouveauté que j’ai apprécié.

 

Le titre m’a un peu induite en erreur, je dois avouer qu’au départ, j’ai cru tomber sur un livre sur la royauté au Maroc ce qui était aussi quelque chose d’intéressant mais je ne savais pas non plus qu’il y avait des attentats contre le Roi à cette époque là, en même temps, je n’étais pas née et comme je l’ai déjà dit, je ne connais rien à l’histoire marocaine et mes cours d’histoire étaient plutôt centrés sur l’Europe que sur le reste du monde. Mais je dois dire qu’à la fin du roman, j’ai quand même eu une compréhension par rapport au titre et à la couverture du livre.

 

Le début du roman m’a paru vraiment long, je me demandais où l’auteur voulait en venir mais après l’épisode de l’attentat, j’ai tout de suite compris ce qui se passait (heureusement me direz-vous) et c’est à ce moment là que le roman a pris pour moi tout son sens où j’ai compris où l’auteur voulait nous emmener et ça m’a donné envie de connaitre d’autres histoires de ce genre dans le même style d’écriture car je ne suis pas vraiment intéressée par les livres plus théoriques mais des livres qui mêlent théorie et romanesque ça m’intéresse vraiment.

 

J’ai vu la fin arrivée de loin, peut être que je lis trop de roman mais c’est peut être du fait que durant toute la seconde partie du roman, Semtob n’arrête pas de se sentir lasse, qu’il a envie d’être seul, d’avoir un peu plus de nouveauté, et puis, quand il écrit son testament spirituel, ça coule de source ce qui va se passer.

 

 

J’ai bien aimé l’épilogue, c’était chouette de voir ce qui se passait pour tout le monde dans l’après.

 

Note : 9,5/10

Partager cet article

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article

commentaires

windows online help 23/05/2014 08:53

It was so nice of you to share the book review of Casablanca Ralph Toledano. Through this article, I came to know more about the Moroccan Jewish Culture and the rating you have given to this book has compelled me to read at this book.

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png