Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 10:01

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (5/26)

Titre VO: Divergent, book 2: Insurgent

Nathan 

464 pages

 

Synopsis

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...

 

Mon avis

Je dois dire que j'ai eu du mal pour ce tome-ci, non pas à entrer dans l'histoire (quoique ... plutôt à me souvenir de l'histoire du livre et pas dans le film) mais j'ai eu du mal surtout à ne pas regarder la bande annonce et me faire influencer. C'est très dur, le film vient tout juste de sortir et j'ai pu voir certaines bandes annonces, ça n'a pas l'air de ressembler au livre que j'ai lu.

 

Comme je l'ai dit plus haut, j'ai eu du mal à me souvenir de l'histoire, je me demandais beaucoup ce qu'ils foutaient tous dans cet endroit. J'ai dû me rappeler également le nom de chaque faction (pour certaines, c'est plus facile, pour d'autres, un peu moins). J'ai aussi eu l'impression que j'ai quitté le premier tome sur un "air de guerre" mais quand je débute le 2e tome, je le trouve relativement lent. Les pièces ont du mal à se placer. De nouveaux personnages font leur apparition, je dois les mettre dans un décor précis. 

 

Les pièces se sont réellement mises en place vers la moitié du tome. En fait, dès qu'un peu d'action se profile, tout se déclenche. C'est surtout à partir de ce moment que je ne suis plus arrivée à lâcher le livre jusqu'à la fin et cette fin, je l'ai pas vue venir du tout. 

 

Il faut dire que j'ai une théorie sur le livre depuis le début et je me dis que si cette théorie se révèle être vraie, je risque de pas apprécier.

 

La phrase de fin, faut être une malade pour écrire ce genre de phrase de fin (et être moi même malade de ne pas avoir le 3e tome acheté). 

 

Note: 8/10

 

 

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 18:13

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (4/26)

Titre VOSong of Ice and Fire, book 3 : A Storm of Swords

J'ai Lu

1150 pages

 

Synopsis

Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes.

 

Mon avis

Pour la première fois, je pourrais faire un quasi parfait parallèle avec la série car j'ai commencé à regarder la saison 3 alors que je n'avais pas fini de lire l'intégrale, je pense que niveau mémoire et niveau parallèle, je n'aurais pas pu faire mieux.

 

Mais je ne parle pas de la série dans cet article mais bien du livre. Première fois également que je me décide à lire une intégrale. J'avais commencé par les "petits" tomes car j'avais peur de ne pas aimer, mais d'une certaine façon (d'un point de vue financier, je dois aussi l'avouer) lire les intégrales c'est beaucoup plus facile même si c'est très lourd à porter dans son sac (ça doit être sympa pour faire du sport, se servir des intégrales comme poids).

 

Je dois avouer que niveau bagarre, j'ai été un peu moins servie que dans les autres tomes mais niveau mort, je dois dire que j'ai eu envie de rire par moment, notamment pour une mort en particulier dont je suppose que beaucoup de personnes en ont bien parlé. Tandis que d'autres morts, et bien, je dois dire que j'ai été un peu, voire beaucoup, spoilée par la page Facebook de la série, ainsi que par Twitter, etc. 

 

Malgré tout, j'ai trouvé cette intégrale relativement lente (surtout au début) mais l'écriture est toujours aussi bien, j'ai surtout l'impression que l'auteur est entrain de mettre en place de nouvelles pièces mais je ne sais pas toujours pas où tout cela va mener l'intrigue.

 

Plus j'avance et plus je me mets à apprécier certains personnages mais connaissant l'auteur, je préfère ne pas m'attacher juste apprécier sinon je risque d'être triste le jour où un de mes personnages "vénérés" viendraient à mourir dans d'atroces souffrantes.

 

Note: 9/10

 

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 06:59

Livre lu dans le cadre du challenge "Un mot, des titres" (mot: couleur)

Titre VO: The color purple

Robert Laffont (Pavillons poche)

344 pages

 

Synopsis

Depuis leur séparation, depuis des années, Nettie et Celie, deux jeunes Noires, soeurs tendrement unies, n'ont cessé de s'écrire. Mais aucune missive, jamais, n'est parvenue ni à l'une ni à l'autre.
C'est que Celie, restée là-bas, près de Memphis, subit la loi d'un mari cruel qui déchire toutes les lettres venues d'Afrique – où Nettie est missionnaire. Alors Celie, la femme-enfant, écrira via le bon Dieu, qui, lui, sait tout... Pourquoi, entre elles, cette correspondance déchirante et sans fin, obstinée, presque immatérielle ?

 

Mon avis

Je remarque que ces derniers temps, je lis énormément de livres qui ont été adaptés au cinéma, mais plus particulièrement, je lis des livres dont j'ai vu le film avant de connaitre l'existence du livre.

 

La Couleur Pourpre fait partie de ses livres dont je n'avais pas connaissance avant de m'inscrire sur des forums consacrés à la lecture. J'avais vu (il y a quelques années, maintenant) le film car il faisait partie des films à voir avant de mourir et il était bien resté dans mon esprit.

 

J'ai un peu de mal à situer la date exacte du début de l'action mais on remarque que celle-ci dure longtemps. On arrive pas vraiment à se situer, il n'y a pas de point de repère sauf pour les lieux.

 

Il y a bien sûr des moments historiques puisque ça parle des Noirs (je reprends le mot tel qu'il est écrit dans le livre) qui sont libres mais particulièrement d'une jeune femme qui subit les pires maux de la vie dès son plus jeune âge jusqu'à un certain point où tout s'arrange.

 

Parfois, je me demande si tout cela n'est pas fort édulcoré car sa vie passe du noir au blanc. 

 

Je suis quand même "contente" que d'un point de vue traduction, l'oeuvre reste "authentique" car on voit bien que Celie n'est pas la personne la plus instruite au monde et ça se ressent dans sa façon d'écrire à sa soeur et l'auteur arrive à nous faire ressentir les 2 personnages qui existent.

 

J'aurais crû tomber sur un livre relativement lourd mais ça m'a donné envie de revoir le film.

 

Note: 10/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 12:04

Livre lu dans le cadre de la Masse Critique organisée par Babelio

Editions Passiflore

168 pages

 

Synopsis

Tous les futurs parents ont en tête un enfant rêvé que la réalité bouscule parfois. L’enfant roman est le récit de l'écroulement d'un monde, de la perte totale de repères. C'est aussi la rencontre de deux jeunes gens avec eux-mêmes, grâce à Clara, leur enfant hors norme. Car au-delà de l'épreuve, L'enfant roman est également l’expression de la force de vie, de la reconstruction et de la renaissance.

 

Mon avis

Cette histoire, elle me paraissait tellement réelle que j'avais l'impression que l'auteure avait vécu ça. Je vais même laisser planer un mystère sur ce que raconte l'histoire car j'ai été un peu prise au dépourvu en lisant le synopsis, et puis, en lisant réellement le livre. Je ne m'attendais pas à ça.

 

J'ai remarqué la biographie de l'auteure et j'ai lu qu'elle était sensible à cette question. Cela se ressent au fil des pages, j'ai pu ressentir chaque question que se pose Violette. Il y a une question qui me chiffonne, j'ai toujours l'impression que tout tourne autour de Violette mais l'auteur met Baptiste dans le rôle de l'Homme, le mec que ça touche mais qui raisonne mieux qu'une mère, j'aurais aimé avoir un Baptiste un peu plus sensible, peut être pas un homme fleur bleu mais j'ai aussi l'impression que l'auteur n'a pas fait ça intentionnellement.

 

Il n'y a pas non plus le "suivi" des autres personnes: les grands-parents, la petite soeur (quand elle grandit).

 

J'aurais aimé un peu plus de développement mais j'ai quand même peur que si il y avait eu un plus grand développement, on serait tombé dans du pathos.

 

Note: 6/10

 

 

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 17:23

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (3/26)

Editions 10/18

646 pages

 

Synopsis

Fanny Price est issue d'une famille pauvre qu'elle quitte à l'âge de dix ans pour vivre avec son oncle et sa tante, Sir Thomas et Lady Bertram, à Mansfield Park. Sir Thomas désire en effet aider Mrs. Price, la mère de Fanny et la sœur de Lady Bertram, en prenant en charge l'éducation de Fanny.

Celle-ci est donc élevée avec ses cousins, légèrement plus âgés qu'elle, Tom, Edmund, Maria et Julia, mais il lui est presque constamment rappelé qu'elle leur est inférieure. Seul Edmund fait preuve de gentillesse à son égard; Maria et Julia la méprisent, Tom ne lui prête pas attention. Fanny maintient une correspondance régulière avec son frère William, officier de la Royal Navy. Elle acquiert en grandissant, notamment au contact d'Edmond, un sens moral qui lui sert de guide pour toute chose. La gratitude et l'affection qu'elle éprouve à l'égard de son cousin se transforment au fil des ans en un amour qu'elle garde secret.

Les jours passent calmement à Mansfield Park, jusqu'au jour où Lord Bertram part aux Caraïbes et que de nouveaux jeunes gens font leur arrivée dans les environs : Mr. et Miss Crawford, frère et sœur de la femme du nouveau pasteur. Leur arrivée bouleverse la vie austère de Mansfield Park, sous les yeux de Fanny...

 

Mon avis

Ce roman de Jane Austen est mon 3e roman de l'auteur et je suis de plus en plus attristée car je ne trouve pas encore un autre roman qui est l'équivalent d'Orgueils et Préjugés que j'avais adoré.

 

Je sais que je risque de me mettre certain(e)s fans de Jane Austen à dos mais je trouve que ce roman n'est pas vraiment agréable, je l'ai trouvé lent et les personnages très plats, il n'y en a vraiment aucun qui m'a sauté aux yeux pour lesquels j'avais vraiment envie de continuer. La fin a un peu améliorer le quotidien de ce livre mais j'aurais aimé que ça n'arrive pas à la fin et aussi vite.

 

J'ai déjà vu certaines adaptations et j'aurais cru que c'était des mauvaises interprétations et c'était la raison pour laquelle j'ai décidé de lire ce roman mais tout compte fait, ce n'était pas de mauvaises interprétations.

 

Je vais quand même continuer à lire cet auteur car je sais que je peux encore trouver LA perle.

 

Note: 5/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 06:39

Livre lu dans le cadre des challenges "Un mot, des titres" (Mot: ange) et ABC 2015 (2/26)

Titre VO: Hush, Book 1: Hush Hush

Pocket Jeunesse

364 pages

 

Synopsis

L'amour ne faisait pas partie des plans de Nora Grey. Elle n'avait jamais été particulièrement attirée par les garçons de son école, même si sa meilleure amie, Vee, faisait tout pour ça. Mais ça, c'était avant l'arrivée de Patch. 

Avec son sourire et ses yeux qui semblent voir à l'intérieur d'elle-même, Nora est attirée vers lui malgré elle. Mais après une série de rencontres effrayantes, Nora ne sait plus en qui avoir confiance. Patch apparaît partout où elle est et semble en savoir plus sur elle que ses meilleurs amis. Elle ne sait trop si elle doit lui tomber dans les bras ou s'enfuir. Et quand elle décide de chercher des réponses, elle entrevoit une vérité plus troublante encore.

 

Mon avis

Je suis relativement mitigée par ce roman, j'ai apprécié la lecture mais il y a quand même des passages qui me semblent relativement pas top.

 

Tout d'abord, la mise en place de l'intrigue, ça a pris presque 150 pages pour commencer à avoir un peu de surnaturel et quasiment le 3/4 du livre pour découvrir la vérité sur les personnages pour s'achever aussi vite qu'on a appris à connaître la vérité.

 

Des passages de dialogues que même ma grand mère aurait pu écrire. C'était sympa les insultes ... "Dinde anorexique" ... tu parles d'une insulte.

 

Et le résumé du livre me paraissait alléchant (qui ne ressemble pas tellement au synopsis que j'ai trouvé) mais quand on le lit, on tombe sur autre chose.

 

Par moment, je me serais crue dans Twilight par rapport à certains passages, je ne peux pas faire un parallèle comme ça mais j'ai eu cette impression. Car l'écriture est relativement fluide, on a pas envie de lâcher mais en même temps, on a envie d'avoir un peu plus d'action que ça soit un peu moins chaste.

 

Les personnages sont un peu tout ou rien. Le personnage principal que j'ai trouvé relativement mou alors que sa meilleure amie, j'avais envie de la trucider. Ce n'est pas possible de faire des personnages un peu plus complexe comme Patch?

 

Ah ça, le Patch, il a un petit truc mais j'espère qu'avec ce qu'il lui arrive à la fin, il sera quand même toujours aussi indéchiffrable.

 

Je suis tentée par le second tome pour voir si l'intrigue ira plus vite.

 

Note: 6/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 12:19

Pocket

515 pages

 

Synopsis

Pas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d'outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d'une secte? Pure sauvagerie ou magie noire?
Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu'on lui a enseigné. S'immerger complètement dans la psychologie d'un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal?

 

Mon avis

Après avoir lu La promesse des ténèbres, je me suis dit qu'il était temps de commencer d'autres romans de Maxime Chattam. Au départ, je me tâtais, je ne savais pas vraiment par quel(s) roman(s) commencé(s). Je ne suis pas une personne fort friande des thrillers et des romans avec des meurtres bien sanglants mais bon après tout je lis bien des romans avec des vampires, je ne vois pas ce qui pourrait être pire.

 

Même si, par moment, je me suis sentie obligée de passer certains passages car je les trouvais trop réaliste pour ma petite imagination, je ne pouvais m'empêcher de lire ce qui allait se passer par la suite et j'avais ce sentiment de frustration quand la suite n'était pas dans le chapitre qui suivait, j'aurais bien eu envie de trucider les autres passages!

 

Je dois dire que le début m'avait un peu interpellée, je me demandais vraiment ce que l'auteur cherchait à faire mais dès que j'ai compris le pourquoi du comment, j'ai été vraiment horrifiée. En fait, plus j'avançais dans le roman et plus j'étais horrifiée mais également plus concentrée sur l'histoire en me posant plein de questions.

 

Ce que j'apprécie également, c'est aussi que je n'ai rien vu venir alors que quand je regarde certaines séries telles qu'Esprits Criminels et CSI, je peux facilement dire qui est le tueur surtout à force de regarder ces séries.

 

J'ai hâte de savoir la suite car franchement j'ai fini ce roman avec plein de questions.

 

Note: 10/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 13:08

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2014 (25/26)

200e livre chroniqué sur ce blog

Titre VO: The Widows of Eastwick

Points

406 pages

 

Synopsis

Trente ans après leurs méfaits, les sorcières d’Eastwick sont de retour. Alexandra, Jane et Suki sont désormais septuagénaires, veuves de leurs seconds maris et privées de leurs pouvoirs, séduction comme sorcellerie. Après leurs retrouvailles, elles retournent à Eastwick où elles tentent de racheter leurs péchés. Mais elles vont être confrontées à la sorcellerie vengeresse d’une ancienne connaissance.
Dans ce roman qui se lit comme un testament, John Updike scrute une dernière fois sa génération, avec finesse et sans complaisance.

 

Mon avis

J'aurais bien envie de résumer mon avis en une seule phrase qui est "J'ai pleuré des larmes de sang en lisant ce livre" car ça résume bien ce que j'ai ressenti mais je pense que donner un peu plus de consistance serait l'idéal.

 

Bien sûr, j'ai lu le premier livre "Les sorcières ..." tout comme j'ai vu en premier lieu le film, j'avais bien apprécié les deux (ce qui me semble rare).

 

Mais ce livre, j'ai vraiment sué pour le terminer, il ne se passe rien dans ce livre sauf un peu dans la dernière moitié et encore si on peut appeler ça "se passer quelque chose".

 

Toute la première partie (les 200 même 250 premières pages), on a du blabla pour rien, on a droit à des voyages mais je trouve pas ça intéressant. Je veux bien croire que les sorcières ont maintenant entre 60 et 70 ans mais quand même, il y aurait pu avoir un peu plus d'ambiance que les voyages qu'on pourrait qualifier typique des personnes du 3e âge.

 

Puis quand arrive enfin la seconde partie, j'ai pensé qu'il se passerait enfin quelque chose mais à tort. Oui, il s'est passé quelque chose mais franchement ce n'était pas très transcendant. Enfin, il y a eu un petit truc fort intéressant mais le reste franchement.

 

Je pense que ce dernier livre écrit par l'auteur n'est vraiment pas son meilleur.

 

Note: 3/10

 

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 11:45

Livre lu dans le cadre du challenge ABc 2014 (24/26)

Titre VO: Sky Burial

Picquier poche

220 pages

 

Synopsis

En 1956, Wen et Kejun sont de jeunes étudiants en médecine, remplis de l'espoir des premières années du communisme en Chine. Par idéal, Kej un s'enrôle dans l'armée comme médecin.
Peu après, Wen apprend la mort de son mari sur les plateaux tibétains. Refusant de croire à cette nouvelle, elle part à sa recherche et découvre un paysage auquel rien ne l'a préparée, le silence, l'altitude, le vide sont terrifiants. Recueillie par une famille tibétaine, elle apprend à respecter leurs coutumes et leur culture. Après trente années d'errance, son opiniâtreté lui permet de découvrir ce qui est arrivé à son mari...
Quand Wen retourne finalement en Chine, elle retrouve un pays profondément changé par la Révolution culturelle. Mais elle aussi a changé: en Chine, elle avait toujours été poussée par le matérialisme; au Tibet, elle a découvert la spiritualité.

 

Mon avis

Ceci est le deuxième livre que je lis de Xinran (le premier était Baguettes chinoises) et je pense que ça ne sera pas le dernier même si au départ, j'ai eu un peu peur en lisant le résumé et en tombant sur quelque chose de trop lourd.

 

Je suis tombée sur un témoignage comme j'aimerais qu'il me soit raconté, comme une histoire, bien ficelé à travers une personne en particulier même si toutes les personnes au monde ont bien sur leur propre histoire.

 

On a l'impression de se retrouver dans une histoire d'amour et cette histoire n'est qu'un point de départ pour avoir une histoire d'amitié à travers la langue et la culture mais également une histoire spirituelle.

 

Comme beaucoup de personnes, je connais que très peu de choses sur le Tibet hormis ce qu'on m'en a raconté en cours d'histoire mais je dois dire que ce récit m'a donné envie d'en apprendre un peu plus sur le Tibet mais également sur le bouddhisme.

 

J'ai trouvé l'écriture vraiment fluide, je n'ai pas eu envie de lâcher le roman avant de l'avoir fini et même après l'avoir fini, j'aimerais savoir ce qui est advenu de Shu Wen et de ses amis.

 

Note: 10/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 07:19

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2014 (23/26)

Titre VO: The List

Edition Nathan

406 pages

 

Synopsis

La liste nomme 8 filles chaque année Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée Et si votre nom s'y trouvait ? Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d'année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n'a jamais réussi à empêcher qu'elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer... pour le meilleur ou pour le pire

 

Mon avis

C'est vraiment un livre qu'on peut qualifier pour adolescentES, je mets bien au féminin car je n'ai pas l'impression que beaucoup de garçons pourraient se retrouver dans ce genre de livre.

 

Il est également ce que j'appelle "typiquement américain" car on retrouve d'énorme stéréotype à l'américaine qu'on a souvent dans certaines séries. D'ailleurs en parlant de celle-ci, ce livre m'a fait un peu pensé à Gossip Girl et à Pretty Little Liars sans le côté 100% peste mais par le côté de la liste, on ne sait pas qui la faite ni depuis combien de temps elle existe.

 

Par certains points, la lecture est relativement intéressante et facile, le livre se lit assez vite, la couverture est pas mal (et c'est ce qui m'a fait choisir ce livre dans un premier temps), sans compter qu'on n'a pas vraiment de résumé à la quatrième de couverture, on a déjà le nom des protagonistes (ce que je trouve un peu bête).

 

Un petit bémol tout de même, c'est qu'il manque certaines pages, ça s'arrête d'une façon un peu bizarre selon moi, j'aurais voulu que ça finisse sur d'autres mots.

 

Note: 7/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png