Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 07:51

Livre lu dans le cadre de la masse critique organisée par Babelio

Titre VO: US

Belfond

475 pages

 

Synopsis

Douglas Peterson, biochimiste de 54 ans, imagine déjà couler une vie tranquille de retraité auprès de sa femme. Mais celle-ci lui annonce n'être plus sûre de ses sentiments. L'homme met tout en oeuvre pour la reconquérir lors d'un tour de l'Europe, l'occasion aussi de se rapprocher de son fils adolescent.

 

Mon avis

Je dois dire que j'ai eu bien du mal à m'identifier à un des personnages, je ne suis pas assez vieille pour être Connie et je suis déjà trop vieille pour être Albie (et je pense que je n'ai jamais été aussi chiante que lui).

 

On se retrouve dans ce roman entre la crise de la cinquantaine et la crise d'adolescence. Une femme qui veut se séparer de son mari mais qui n'a pas envie de le faire tout de suite "Je crois" ... ok ... 

 

Ce que j'ai bien aimé, c'est ce que l'auteur appelle "Le Grand Tour" peut importe qu'il a été fait un peu contre la volonté d'Albie mais moi j'aurais adoré le faire même avec mes parents. En fait, je pense que je vais un jour me le faire (le Grand Tour), il a l'air vraiment pas mal.

 

J'avais aussi des envies de meurtre envers chaque personnage mais à partir d'un certain moment, je dois dire que ça s'est calmé et j'ai adoré ce voyage.

 

Par contre, j'ai un peu de mal à voir où il y avait des passages "drôles", je trouve qu'il y avait plus de passages émouvants, des passages où j'avais envie de foutre des baffes mais "drôles" pas vraiment.

 

J'aurais également aimé une autre fin, ça m'aurait bien plu que de terminer sur la phrase de fin avec un peu de suspense.

 

Note: 7.5/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 16:44

Manga lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (10/26)

Titre VOBishoujo Senshi Sailor Moon - Renewal Edition, book 07

Pika Edition

250 pages

 

Synopsis

Le comportement de Hotaru, la nouvelle amie de Chibiusa, est de plus en plus étrange. Elle a de brusques revirements de personnalité et Usagi n'est pas tranquille à l’idée de laisser sa fille la fréquenter. Surtout lorsque la jeune malade tente de s'emparer du Cristal d'Argent ! Chibiusa ne sait plus quoi penser de son amie… Elle est d'autant plus troublée lorsqu'elle croit reconnaître dans la rue une silhouette qui lui évoque celle de Sailor Pluto, morte sous ses yeux quelque temps auparavant…

 

Mon avis

Comme je l'ai déjà dit, cet arc est vraiment mon préféré avec le dernier. Je ne me rappelle pas de tout mais il faut dire que j'ai tellement vu l'anime que mon subconscient a laissé l'anime me guider mais je me suis aperçue que le Professeur Tomoé est quand même un sale batard (pardonnez-moi l'expression) d'avoir fait cela à sa fille.

 

Je suis également étonnée de la tournure que tout ça a pris, surtout avec l'histoire du Saint Graal mais je suis également étonnée que Mistress 9 ne soit pas aussi forte que dans l'anime, on remarque que l'autre personnalité d'Hotaru veut prendre le dessus pour sauver Chibiusa (qui me semble moins peste depuis quelque temps).

 

J'ai été également étonnée de la véritable identité d'Uranus. N'oubliez pas qu'à l'époque du club Dorothée énormément d'animes ont été censurés et celui-ci en avait fait les frais. Je dois dire que ça ne m'étonne pas quand on apprend la vérité sur Uranus, va expliquer ça à un gosse! Ma grand-mère aurait bien ramé (car oui, je regardais l'anime avec ma mamie).

 

La fin m'a donné envie de lire le tome 8 mais je laisse savourer chaque moment passé sur cet arc, je ne veux pas le laisser partir.

 

Note: 10/10

25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 19:47

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (9/26)

Pocket

282 pages

 

Synopsis

Lili n'est pas d'une nature à baisser les bras. Elle a une certitude chevillée au corps : "Il faut dépasser ses malheurs en klaxonnant bien fort, garder ses cheveux au vent et continuer à offrir son beau visage au soleil." Pourtant, les obstacles, Lili les accumule. Banlieusarde juive et kabyle, née de père inconnu, elle va trouver la force de s'en sortir, même si elle vient du mauvais côté du périphérique.

 

Mon avis

Bon, je dois dire que j'ai été un peu intriguée car au moment où j'ai acheté le livre, j'avais vu une bande annonce avec un film qui paraissait bien, et puis, Marc Lavoine en père raciste qui a une fille métisse et/ou arabe, ça me faisait le truc un peu WTF avec 50 questions dans ma petite tête.

 

Le titre est resté ancré, je le trouvais bien, un peu rock'n'roll et avant de me lancer dans un film qui risquait de me donner de l'urticaire, je me devais de lire le livre.

 

Je crois que j'aurais dû me taper la tête contre un mur, le jour où j'ai eu cette idée. Je ne sais pas si ce livre est une autobiographie ou une fausse bio car il y a tellement de choses racontées que je ne sais pas dire si il y a un moyen de découvrir si elles sont vraies.

 

En effet, entre le passage où la tante a une histoire d'un soir avec Gérard Lenorman (que j'imagine pas du tout comme ça car je l'imagine aussi gentil qu'un chaton inoffensif) ou le coucou de JJ Goldman dans la cité et justement dans la tour de sa cité et qui vient lui taper la causette, ...

 

Il y a peut être certains passages véridiques, les références sont sympas même si je ne suis pas une grande fan de certains moments.

 

Je suis un peu (beaucoup) mitigée par ce livre.

 

Note: 5,5/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 09:24

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (8/26)

Titre VO: Witches of East End

Le Livre de Poche

360 pages

 

Synopsis

Ingrid, l’aînée, aidée d’un mystérieux aide, découvre des secrets restés enfouis dans la bibliothèque où elle travaille.
Joanna Beauchamp et ses filles Ingrid et Freya vivent à North Hampton, à la pointe de l’île de Long Island. La ville, belle et brumeuse, semble comme figée dans le temps, et les trois femmes y mènent une vie en apparence paisible.
En réalité elles sont de puissantes sorcières. Joanna peut ressusciter les morts et guérir les blessures graves. Ingrid, passionnée de livres, prédit le futur et tisse des fils qui résolvent les problèmes d’infertilité et d’infidélité. Enfin Freya, la fille rebelle, possède les charmes et potions capables de guérir les peines de cœur.
Mais depuis des centaines d’années, les trois femmes n’ont pas le droit d’utiliser leurs pouvoirs. Jusqu’au jour où Freya, partagée entre deux frères séduisants, et prise dans un dangereux jeu de désir, met son secret en péril. Ingrid et Joanna connaissent le même dilemme, et les femmes de la famille Beauchamp comprennent qu’elles ne peuvent plus dissimuler leur nature profonde. Elles récupèrent leur baguette magique au grenier, nettoient leur balais et commencent à lancer des sorts sur les gens de la ville. Au départ plutôt des petits sorts simples et bienveillants. Mais des attaques violentes troublent bientôt North Hampton, et quand une jeune fille disparaît le week-end du 4 juillet, Joanna, Ingrid et Freya décident de découvrir qui et quelles forces maléfiques œuvrent contre elles.

 

Mon avis

J'ai décidé de lire ce livre à la suite de l'annulation de la série "Witches of East End" (série injustement annulée puisque le series "finale" se termine avec plus de questionnements que de réponses). Je me suis dit que ma frustration serait limitée si il y avait moyen de découvrir comment tout se termine.

 

MAIS

 

La série et le livre (ou la trilogie puisque j'ai eu le temps de remarquer que c'était une trilogie) ne se ressemblent pas du tout, les personnages principaux sont presque tous là. Dans la série, il y a une soeur mais dans le livre, on a droit à rien sauf à des familiers (et une petite famille qui vient aider Joanna dans les tâches domestiques). Pas non de ressemblances avec les actrices. Je dois avouer que j'ai eu bien du mal à me retirer l'histoire de la série en lisant ce livre mais j'y suis arrivée.

 

Si on arrive vraiment bien à se dire que la série raconte une histoire et que le livre en raconte une autre. On a droit à deux mythologies très différentes et je dois avouer que la mythologie du livre m'intéresse plus que celle de la série. L'histoire en général est plus attirante.

 

Il y a une petite chose que je n'aime pas tellement, c'est les titres au chapitre, je n'aime pas, la plupart du temps, ils sont fort révélateurs mais je suppose que c'est la marque de l'auteur.

 

Je pense lire la suite et peut être m'aventurer également du côté des vampires de Manhattan puisque l'auteur fait un petit clin d'oeil à ceux-ci dans le livre.

 

Note: 8/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 15:20

Livre reçu dans le cadre de la Masse Critique organisée par Babelio

 

 

Avis

J'avais envie d'avoir ce coffret car je n'ai jamais le temps pour faire des cupcakes ni l'envie d'acheter des caissettes. En voyant que c'était pour les enfants, j'ai demandé à la fille d'une amie de faire les cupcakes et sa mère et moi devions l'aider au moment les plus compliqués.

 

"Moments compliqués", ils sont arrivés vite, la fille (qui est une ado de 14 ans) a déjà eu un peu de mal à ouvrir le coffret et à prendre le livre (je ne vais pas aider, elle est assez grande, n'est-ce pas?).

 

Premièrement, elle ne regarde rien, elle va à l'essentiel dans le livre, elle prends déjà une recette. Elle a donc choisi les cupcakes au chocolat. 

 

On a été à 4 à lire la recette et la police d'écriture est tellement enfantine qu'on a lu 400g de cacao au lieu de 40g ... On a eu droit à des cupcakes coulants parfois un peu dégueulasse car ils ont assez bien coulés en même temps c'est un peu normal avec 400g de cacao.

 

Ils étaient pas à 100% mauvais mais ça n'empêche que notre chère adolescente testeuse de recettes a été déçue pour son premier dessert réalisé (elle qui cuisine de temps en temps).

 

On réalisera surement d'autres recettes pour ne pas rester sur un échec mais la police ainsi que la façon de mettre les chiffres devraient être à revoir.

 

Published by Sayyadina - dans livres de cuisine
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 15:47

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (7/26)

Titre VOPoisoner Mysteries, book 2: The Borgia Betrayal

Pocket

505 pages

 

Synopsis

Été 1493. Rodrigo Borgia, désormais Alexandre VI, est pape depuis près d'un an. Hantée par les fantômes de son passé, Francesca, qui a joué un rôle crucial dans son ascension au trône de Saint-Pierre, doit à présent faire en sorte qu'il y reste. Étant l'empoisonneuse de la plus tristement célèbre et de la plus dangereuse des grandes familles italiennes, cette maîtresse de la mort va affronter moult périls, intrigues et duperies qui menacent d'éteindre la lumière de la Renaissance. Alors que le danger l'encercle de toutes parts, Francesca élabore un plan désespéré, mettant sa propre vie en danger. Elle va se confronter à la folie d'un homme bien décidé à détruire tout ce qu'elle s'est engagée à protéger. Des cryptes cachées de la Rome du XVe siècle à ses rues grouillantes, pleines de sensualité et de traîtres, Francesca va se battre contre ses propres démons pour déjouer un complot visant à détruire les Borgia, à s'emparer du contrôle de la chrétienté et à plonger pour toujours le monde dans les ténèbres.

 

Mon avis

En ce qui concerne l'histoire entre Francesca et Morozzi, je trouve que cela se répète un peu et c'est toujours que ce qui me fait peur dans ce genre de livres avec plusieurs tomes c'est que l'histoire "de fond" reste toujours la même et que ça tourne en rond. Je remarque souvent ça dans les romans "young adult".

 

Malgré la trame de fond qui ressemble un peu au premier, on trouve quelque chose de nouveau: l'introspection du personnage. Par rapport au premier tome, le personnage réussit à se poser des questions sur elle-même, sur les gens qui l'entourent, sur son métier mais aussi sur ses ennemis.

 

Je m'attendais à un peu mieux également par rapport au titre mais on découvre quelque chose vers la fin mais je ne peux pas vraiment qualifier cela de "trahison" sans compter qu'on parle aussi d'un Borgia qui n'est pas non plus le personnage secondaire par excellence, je le qualifierais même de personnage tertiaire et il a l'air d'avoir un charisme de loutre en prime.

 

L'histoire était quand même sans temps mort et pour une fois, je n'ai pas vu certaines histoires arriver. Par contre, il y en a une qui m'a sauté aux yeux mais la vérité n'a pas encore été dites, j'espère avoir raison pour cette hypothèse car je serais hyper heureuse.

 

Le 3e tome semble quand même bien se présenter avec dorénavant des personnages qui seront mis en avant mais en voyant le titre, je le trouve aussi un peu "faux".

 

Note: 8/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 20:08

Titre VO: The Maze Runner

Pocket Jeunesse

408 pages

 

Synopsis

Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.

 

Mon avis

J'ai eu l'occasion de voir le film bien avant de lire le livre qui dans un premier temps ne m'avait pas intéressée (ni le livre, ni le film) mais j'ai vu le film et je dois dire que c'était bien intéressant. J'ai donc commencé le livre et je dois dire que je ne regrette pas car j'ai eu droit à un autre film dans ma petite tête. 

 

Sincèrement, j'ai bien cru que les scénaristes et moi, on avait pas lu le même livre mais j'ai remarqué que c'est pas la première fois que je remarque ce genre de disgression dans l'histoire puisque Divergente 2 ne ressemble pas à 100%, ils ont juste le même fil conducteur ou qui se ressemble un peu.

 

Je lis beaucoup de roman "post apocalyptique/dystopique", c'est peut être également un effet de mode mais j'aime bien parfois ça se ressemble parfois non et je trouve que dans celui-ci, il y a une différence, notamment de narration. 

 

Hunger Games/Divergente/Uglies, ils sont tous des romans où le personnage principal parle en "je", et bien sûr, les personnages principaux sont tous des filles alors qu'ici ce roman est un garçon de 16 ans et il ne parle pas en "je". J'ai cette impression que ce n'est pas non plus le premier roman de cet auteur et ça se ressent. 

 

Je lirais vraiment la suite car il a terminé ce premier roman avec une telle fin qu'on ne peut pas faire autrement.

 

Note: 9/10

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 18:44

Je n'écris jamais rien de très personnel, sauf quand je me suis présentée au tout début du blog.

Je reçois de temps en temps des mails venant des services de presse d'auteurs pas encore connus ou d'auteurs qui s'auto éditent. Je vous remercie, je ne crache pas dans la soupe. J'avoue que certains romans m'intéressent, mais hélas j'ai un gros problème: je n'ai pas de liseuse, donc les romans en pdf ne sont pas très intéressants à moins que je les imprime moi même et ça ne m'intéresse pas comme ça ne m'intéresse pas de les lire sur le pc.

Je suis encore vieux jeu, je n'aime pas les liseuses, un jour peut être je changerais d'avis mais en attendant, je ne peux pas accepter les partenariats ou les services de presse pour les liseuses. J'accepte uniquement les romans papiers.

Merci :-)

Published by Sayyadina - dans Autres
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 15:30

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (6/26)

Titre VO: Call the midwife

Le Livre de Poche

504 pages

 

Synopsis

Rien ne prédestinait Jennifer Worth à devenir sage-femme dans les quartiers miséreux des Docklands. Quand à vingt-deux ans elle rejoint les sœurs de Nonnatus House, une maternité qui vient en aide aux plus pauvres, elle s’apprête à vivre l’expérience de sa vie…

 

 

Mon avis

J'ai eu connaissance de ce livre grâce à la merveilleuse série qui passe sur la BBC1, et je dois dire que je ne pensais pas trouver le livre qui avait inspiré la série en Belgique.

 

Pour la personne qui n'a pas eu l'occasion de regarder, elle va trouver des quartiers de Londres qu'elle ne connait pas, une vie après guerre qu'on aurait jamais imaginé. Pour ma part, j'ai un peu de mal à imaginer tout cela car ma mère étant née dans un hôpital durant les années 50.

 

J'ai dû mal à imaginer que la vie féminine ainsi que la vie médicale a tellement changé en autant d'années. Le nombre de décès durant l'accouchement était important mais Jennifer a eu l'occasion de voir l'évolution de la médecine mais aussi des soins infirmiers.

 

Puisque j'ai eu l'occasion de voir les épisodes (je ne peux m'empêcher de faire un parallèle), je peux dire qu'on retrouve tous les cas cités dans le livre mais par rapport à la série, j'ai eu cette sensation que le roman allait moins dans la sensiblerie (ce qui est un plus pour moi, vu que la série me fait verser des larmes à chaque épisode).

 

Même si on est pas sage-femme ou infirmière, ce livre ravira beaucoup de monde.

 

Note: 10/10

 

 

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 10:01

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015 (5/26)

Titre VO: Divergent, book 2: Insurgent

Nathan 

464 pages

 

Synopsis

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...

 

Mon avis

Je dois dire que j'ai eu du mal pour ce tome-ci, non pas à entrer dans l'histoire (quoique ... plutôt à me souvenir de l'histoire du livre et pas dans le film) mais j'ai eu du mal surtout à ne pas regarder la bande annonce et me faire influencer. C'est très dur, le film vient tout juste de sortir et j'ai pu voir certaines bandes annonces, ça n'a pas l'air de ressembler au livre que j'ai lu.

 

Comme je l'ai dit plus haut, j'ai eu du mal à me souvenir de l'histoire, je me demandais beaucoup ce qu'ils foutaient tous dans cet endroit. J'ai dû me rappeler également le nom de chaque faction (pour certaines, c'est plus facile, pour d'autres, un peu moins). J'ai aussi eu l'impression que j'ai quitté le premier tome sur un "air de guerre" mais quand je débute le 2e tome, je le trouve relativement lent. Les pièces ont du mal à se placer. De nouveaux personnages font leur apparition, je dois les mettre dans un décor précis. 

 

Les pièces se sont réellement mises en place vers la moitié du tome. En fait, dès qu'un peu d'action se profile, tout se déclenche. C'est surtout à partir de ce moment que je ne suis plus arrivée à lâcher le livre jusqu'à la fin et cette fin, je l'ai pas vue venir du tout. 

 

Il faut dire que j'ai une théorie sur le livre depuis le début et je me dis que si cette théorie se révèle être vraie, je risque de pas apprécier.

 

La phrase de fin, faut être une malade pour écrire ce genre de phrase de fin (et être moi même malade de ne pas avoir le 3e tome acheté). 

 

Note: 8/10

 

 

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png