Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 16:03

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv21137561.jpg

 

Synopsis :

 

Le 8 mai 1941, Madame Jean McCormick, invitée de l'émission, " We the people " sur CBS, déclare être la fille de Calamity Jane (de son vrai nom, Martha Canary) et tenir en sa possession les lettres que sa mère lui a écrites durant vingt-cinq ans. Le monde entier découvre alors une Calamity Jane sensible et aimante, une femme rongée par le remords d'avoir abandonné son enfant qu'elle ne pouvait élever. Cette femme d'exception, figure emblématique du Far West, voulait que sa fille connaisse une vie stable et profite d'une éducation solide. Elle la fit adopter à l'âge d'un an par un couple originaire de l'Est, Jim et Helen O'Neil.

 

Mon avis :

 

Pour moi, Calamity Jane était une légende, plus jeune, j'ai toujours cru qu'elle était une légende, j'ai lu "ses aventures" quand elle apparaissait dans des BD, et puis, j'ai compris en apprenant l'histoire des Etats Unis que les cow boys, ce n'était pas que dans les BD et les Western avec Clint Eastwood.

 

C'est donc avec une certaine légèreté et avec quelques questionnement que j'ai commencé à lire ce recueil de lettres (on ne peut pas appeler cela un livre). J'ai quand même été intriguée en voyant le synopsis car c'est un peu dure pour une européenne de comprendre la vie du far west et notamment la vie d'une cow girl qu'on a souvent qualifiée de terrible.

 

En fait, à travers ses lettres, on découvre une femme terriblement seule qui doit se battre dans un univers d'hommes où la femme n'est guère très accueillante envers les femmes qui sont différentes comme Calamity Jane ou plutot Jane.

 

Les lettres sont relativement courtes, certaines ont été effacées par le temps et la technologie n'a pas pu réarrangé cela. La structure n'est pas non plus très développée mais on ne va pas rechigner là dessus après tout comme elle le dit si bien, elle n'a pas été aux études et a appris à écrire et lire toute seule avec l'aide des livres que lui envoyait le père adoptif de sa fille.

 

Jane a écrit ses lettres jusqu'à ce que la maladie prenne le dessus (elle est devenue aveugle, etc.), vers la fin de ce recueil, on a des lettres pour Jim, le père adoptif de Janey ou Jean vu que ses parents l'ont renommé ainsi mais Jane l'a toujours appelée Janey dans toutes ses lettres.

 

Par contre, j'ai été déçue du fait qu'il n'y avait qu'une lettre de Jim alors qu'il me semblait dans la lecture des lettres de Jane que celui-ci lui écrivait souvent hors on a droit qu'à une lettre de Jim qui se trouve qu'à la fin du récit.

 

En allant, sur Wikipédia, j'ai pu voir que beaucoup de personnes ont renié le fait que Jean Mc Cormick était la fille de Jane, je ne connais pas l'histoire de ses 2 personnes mais ses lettres étaient pour moi, une manière de connaitre différemment une femme qui fut une grande cow girl dans l'histoire du far west.

Partager cet article

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png