Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 13:44

Ce titre porte également le nom d'Indian Palace suite à l'adaptation ciné sortie cette année dont vous trouverez mon avis ici

 

"La personne qui recherche son propre bonheur doit extraire d'elle

le dard qu'elle y a enfoncé - le dard du chagrin, du désir et du désespoir"

Le Sutta Nipata

http://www.livraddict.com/covers/75/75518/couv57424577.jpg

Titre VO : These foolish things

Edition : Le Livre de Poche

406 pages

 

Livre lu dans le cadre du challenge du Chapelier Fou spéciale PAL Novembre 2012

 

Synopsis :

Délocaliser les vieillards ! C’est l’idée lumineuse qui va sauver le docteur Ravi Kapoor, un médecin londonien épuisé par son travail quotidien et par les soucis que lui cause son insupportable beau-père, Norman Purse, un vieux bonhomme égoïste, sans-gêne et, de surcroît, obsédé sexuel. Déjà expulsé de toutes les maisons de retraite convenables, Norman semble impossible à caser. C’est alors qu’un cousin de Ravi, un dynamique homme d’affaires, projette de créer en Inde une chaîne de maisons de retraite très « Vieille Angleterre », où des Britanniques d’âge avancé pourraient retrouver, au soleil et dans la paix, les mœurs et l’atmosphère de leur jeunesse. Dans la grande tradition de la littérature satirique anglaise, Deborah Moggach met en scène avec humour et tendresse ce petit monde dépassé par le temps, mais qui ne va pas tarder à découvrir que la vie peut encore apporter d’étranges bonheurs

 

Mon avis :

Si vous avez vu le film avant de lire le livre, je dois vous dire une chose, c'est totalement différent.

Le film était plus centré sur la comédie dramatique que le film est plus centré sur le dramatique avec un peu de comédie même si par moment on le sent pas trop, il n'y a pas trop de situation qui prête à rire.

On a souvent envie, enfin quand je dis "on", je parle de moi bien sur. J'ai parfois eu envie de serrer une bonne partie des pensionnaires de cette maison ou hotel (sauf peut être Norman, je le trouvais un peu cracra sur les bords). Chacun a ses problèmes ce qui fait la raison de leur départ pour l'Inde et pour certains leurs problèmes sont encore bien présents en arrivant en Inde ou alors trouvent une solution ou un bout du passé vient refaire surface. 

 

Tout les pensionnaires sont relativement différents (milieu social principalement) mais tellement so british par leurs manières, leurs façons d'être avec les autres. Par moment, je ne comprenais pas trop certains termes tel que "cockney" mais heureusement google est là pour aider !

 

Tout le monde s'aide, se parle même si des affinités ( comme partout) arrivent. On les voit s'habituer ( ou pas ) dans leur nouveau monde ou se réhabituer en se demandant comment la vie a pu être comme ça avec eux.

 

Donc, je vous conseille également le film car rien n'est comme le livre.

 

Note : 10/10


Partager cet article

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png