Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 10:47

http://www.livraddict.com/covers/49/49591/couv52012744.jpg

Titre VO : Otoyomegatari, book 1

Edition : Ki-oon

186 pages

 

Synopsis :

La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

 

Mon avis :

Je ne connaissais pas cet auteur et je dois dire qu’au début ce manga ne me tentait pas de trop, je ne saurais dire pourquoi mais je le sentais pas pourtant j’ai quand même lu ce manga et j’ai été attirée dès la première image par le visage d’Amir que je trouve sublime et puis j’ai quand même lu le résumé et j’ai trouvé ça fort atypique des mangas que j’ai à la maison.

 

Ce manga est en effet basé sur une histoire du « passé » avec des traditions autre que celles que j’ai pu voir dans les mangas « japonais ».

En plus, j’ai pu entendre parler récemment sur une chaine qui fait des promotions sur les voyages de la route de la soie (je connaissais de nom mais ça ne m’intéresse pas) mais ce manga est très attirant vers de nouveautés culturelles qui donnent envie d’en apprendre plus.

 

Bien sur, l’histoire est aussi dans la culture familiale et les mariages arrangés qui parfois provoquaient des différences d’âges bien grande et c’est comme ça que ce manga débute par le mariage d’Amir, 20 ans et de Karluk, 12 ans et malgré cette différence d’âge, on peut voir que les deux s’apprécient mais il n’y a pas que la différence d’âge, il y a la différence de « cultures » où Amir sait chasser alors que les filles de la famille de Karluk sont plus sédentarisées et font du travail de « femmes » mais vers la fin, j’ai cette impression que Karluk a du mal avec cette différence d’âge car Amir veut quelque chose et que Karluk a du mal à faire, je parle bien sur des rapports sexuels (si vous n’aviez pas encore compris).

 

Et le premier tome finit aussi bizarrement, c’est peut être du au fait que je lis beaucoup de manga avec de l’action et qui se termine sans avoir eu la fin qui nous oblige à avoir le prochain tome pour lire la suite mais ici je trouvais que ça se finissait bizarrement mais c’est agréable et je souhaite continuer ce manga.

 

Note : 10/10

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png