Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 20:12

Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2016 (1/26)

The Mist of Avalon: Mistress of Magic

Le Livre de Poche

410 pages

 

Synopsis

La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure, d'un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l'Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d'Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi... S'appuyant sur plusieurs années de recherches, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu'un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre. Au-delà du rêve et de la réalité, au-delà des passions tumultueuses, où l'amour charnel, loin de toute notion de péché, pouvait s'extérioriser librement, au-delà des intrigues de Cour, des larmes et du sang, voici une nouvelle et fascinante reconstitution de l'un des thèmes romanesques les plus impérissables de toute l'histoire de l'Occident. Eternelle histoire d'amour et de mort, vécue et ressentie intensément par celles sans lesquelles l'exaltante aventure des Chevaliers de la Table Ronde, opposant forces du mal et hommes de bonne volonté, n'aurait jamais existé.

 

Mon avis

Ce livre est encore une de mes relectures. Il y a longtemps, j'étais une personne qui adorait tout ce qui concernait Morgane la Fée et uniquement elle. J'aimais bien aussi tout ce qui concerne la légende d'Arthur mais le personnage qui m'avait toujours fasciné, était Morgane. Je pense que c'est une des raisons qui fait que j'avais entamé cette saga, par contre, je ne me rappelle plus le pourquoi du comment d'avoir arrêter cette saga après deux tomes.

 

C'est peut être bête, mais je n'avais pas remarqué lors de ma première lecture que tout tourne autour des femmes qu'elles soient reine(s), prêtresse(s), etc., bien sûr les hommes ont une place, mais j'ai l'impression qu'elle est moindre par rapport à d'autres romans que j'ai pu lire. Je dois dire que j'apprécie.

 

Ce que j'apprécie également, c'est le style de l'auteure que je trouve relativement fluide, je dois avouer que j'ai trouvé certains passages longs et un peu incompréhensible, ceux-ci étaient plus présents sur la fin qu'au début donc ça ne me gênait pas vraiment car j'ai accroché dès le début. Par contre, j'ai trouvé la fin de ce premier tome quelque peu bizarre comme si il avait été coupé en plein élan.

 

On peut ressentir que l'auteur a voulu recréer un univers qui existait déjà, où elle a essayé de mettre plus en avant les femmes, j'ai pu remarquer que Guenièvre était par moment une vraie folle (à confirmer dans le prochain tome).

 

Malgré ce petit (ou gros, c'est selon) problème, j'ai bien apprécie de me replonger dans l'univers arthurien, bien sûr, je vois arriver certaines choses grosses comme des maisons (mais aussi par le fait que j'ai tellement été plongée dans les différentes versions du mythe qu'il y a des moments qu'on voit venir).

 

Note: 9/10

 

Partager cet article

commentaires

totorosworld 16/02/2016 23:34

pour ma part, j'ai eu du mal à accrocher à la plume de l'auteur, mais j'ai aimé le contraste entre les croyances païennes et les débuts du catholicisme :)

cassie 22/01/2016 07:21

Il est dans ma PAL depuis peu, j'ai bien hâte de le découvrir ;)

Riz-Deux-ZzZ 22/01/2016 07:03

J'avais bien aimé ce côté "féministe" aussi. J'ai lu le tome 2 (et le tome 3 il me semble) et puis j'ai un peu mis de côté la saga... Je trouve que certains passages sont assez longs et le discours religieux de Guenièvre me tape un peu sur le système alors qu'elle est loin d'être toute blanche !

Sayyadina 22/01/2016 13:14

Je te comprends parfaitement pour le côté hyper catho de Guenièvre, elle en devient folle à la fin.

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png