Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 05:53

Livre lu dans le cadre du book club de juillet organisé par Livraddict

Titre original: The Thorn Birds

Pocket

874 pages

 

Synopsis

L'histoire commence en 1915 et s'achève à la fin de la seconde guerre mondiale. La famille Cleary originaire de la Nouvelle Zélande émigre en Australie pour faire fructifier un domaine où se pratique l'élevage du mouton et qui appartient à la riche soeur de Paddy Cleary, le père de famille. Une épique superbement rendue où s'acharnent les passions des personnages avec comme fil conducteur les amours tragiques de l'héroine Meggie pour le magnifique prêtre Ralph de Bricassart lié à jamais au sort de l'exploitation du domaine.

 

Mon avis

Qui ne connait pas ce livre? Tout du moins le titre de ce livre. Je devrais plutôt dire qui n'a jamais vu le téléfilm ou la mini série (comme vous avez envie de le dire). Tout le monde en a au moins entendu parler. 

 

D'ailleurs quand j'en parle ou quand j'entends ou voit le titre, je pense à Père Ralph et à son interprète aux charmes ravageurs: Richard Chamberlain (ne me demandez pas le nom des autres acteurs, je ne pourrais vous les dire).

 

En lisant ce livre, j'étais souvent entrain de penser à revoir la série et j'ai vraiment envie (j'ai demandé à une amie de me passer ses DVD et c'est pour bientôt). A chaque passage, je m'apercevais que je me rappelais relativement bien de certains passages et d'autres qui ne me disaient rien.

 

En avançant, je me suis aperçue que le roman m'en rappelait un autre: Autant en emporte le vent, de part le fait que c'est un peu la saga familiale autour d'un domaine et l'histoire d'amour relativement impossible (même si elle l'est un peu moins dans Autant en emporte le vent).

 

Pendant un moment, je me suis souvent demandé comment l'auteur allait réussir à mettre sur le tapis, les sentiments de Ralph et Meggie sans tourner sur un ton qui aurait ressemblé à de la pédophilie (dois je rappeler qu'ils se sont rencontrés quand Meggie avait 10 ans et lui avait une vingtaine d'années).

 

Mais en plus des malheurs amoureux des deux personnages principaux, il y a souvent les malheurs familiaux qui sont relativement nombreux et par moment sont très rapprochés (Paddy et Stu). Si certains passages font pleurer, d'autres me font rêver et me donnent envie de me rapprocher de la culture australienne et d'en savoir un peu plus sur la construction de ce pays.

 

Malgré une certaine longueur, je peux pas dire que j'ai beaucoup ressenti cette longueur même si j'ai eu des débuts fort lents (qui sont dûs à des évènements plus personnels que littéraires).

 

C'est une "petite" lecture que je recommande surtout si vous avez vu la série et qu'elle vous a plu.

 

Note: 9.5/10

 

Partager cet article

Published by Sayyadina - dans Livres
commenter cet article

commentaires

severina 27/08/2014 22:06

Bon blog!Bravo tout d'abord.Ensuite j'ai lu le roman ily a longtemps de Colleen mc Cullough,vu la minisérie x fois mais d'un nouveau regard avec l'age et si Ralph a aimé Meggie cest vrai que ce n'était en rien de la pédophilie mais un fort attachement comme un lien quasi paternel ou un lien entre grand frère et petite soeur je pense aussi.;Ralph na jamais eu de pensées déviées envers Meggie,il a voulu la protéger dès le début,lui apporter l'amour,le réconfort,le soutien que personne lui donnait..et en grandissant elle l'a aimée d'un autre oeil,plus sentimentalement mais il y a eu toute une évolution.;en réalité cest complexe aussi car je suis convaincue que cette attirance nest pas due au hasard.Meggie etait maternante meme etant petite et Ralph ayant été hai par sa mère,je pense quil a trouvé en Meggie enfant le réconfort maternel quil n'a pas eu,la présence féminine qui lui manquait et cette adoration dont il avait besoin,meme etant prêtre,il nen restait pas moins un homme..enfin telle est mon interprétation..et en quoi l'amour dune jeune fille de 17 ans envers un prêtre de 35 ans serait impossible? En fait on qualifie cet amour d'interdit ,d'impossible..mais il n'était pas impossible..bien des prêtres a cette époque la ont eu des coups de coeur je pense pour des jeunes filles,ca a toujiours existé;.Ce roman soulève la question épineuse du célibat des prêtres mais montre aussi les notions d'effort,de travail,la souffrance,les épreuves,le sacrifice nécessaire ou prétendu nécessaire car est il nécessaire de sacrifier une femme a ce point la surtout si on souffre tout le temps,je parle de Ralph évidemement,il parle aussi des secrets de famille,avec Frank le fils illégitime,né d'une autre union,des répétitions,fee ou Fiona a aimé un homme jeune,on saura vaguement qui dans le roman,mais il était marié,et Meggie,la pauvre aura aussi voué sa vie a un homme indisponible..hasard ou loyauté??la fin est belle toutefois et rétablit la vérité..le personnage le plus ridicule est ceci dit Mary amoureuse d'un pretre a plus de soixante ans et qui lui rappelle ce qu'elle ne peut plus avoir et le plus attachant est Paddy,très travailleur et intègre,Meggie jeune et Justine plus tard,qui mérite tant d'etre aimée..voila!!merci pour ce blog..

Présentation

  • : Le Grenier de Sayyadina
  • Le Grenier de Sayyadina
  • : Vous trouverez ici tout ce que j'aime dans la vie : les livres, le cinéma, les séries à gogo (quand j'achète le dvd), parfois des concerts et des pièces de théatre.
  • Contact

Lecture en cours

 

http://img.livraddict.com/covers/112/112276/couv71179442.png